39     POINTS-LIGNES est un programme pluridisciplinaire science et art. Il associe une biologiste de l’évolution (A. Abourachid, UMR 7179 Mecadev, MNHN-CNRS) et une artiste plasticienne (S. Hémon, artiste indépendante). Elles croisent leurs regards sur des objets de recherche afin de rendre compte de l’importance de la sensibilité individuelle sur la compréhension du monde. Dans ce cadre, le projet Montmaurin agrège une paléoanthropologue, (A. Vialet, UMR7194 HNHP, MNHN-CNRS) pour étudier les méthodes et objets de fouilles paléoanthropologiques, portant sur l’évolution humaine, pour comparer les processus d’analyse et proposer des interprétations scientifiques et artistique.

L’objet de l’étude est l’analyse scientifique/ artistique de l’étude de l’évolution. Il compare l’interprétation de l’évolution humaine suivant qu’on l’étudie avec une approche rationnelle, scientifique, ou avec une approche artistique, basée sur les sensations. Il interroge ainsi la transmission des résultats de l’étude du domaine scientifique, dans le domaine culturel. Cette approche très originale est exploratoire puisqu’elle n’a pas à notre connaissance déjà été explorée. Elle s’inscrit dans la thématique Evolution biologique et Evolution culturelle puisqu’elle traite de l’évolution biologique et participe de l’évolution culturelle contemporaine.